évènement: Les palmiers sauvages


Elle quitte mari et enfants, il s’arrache à ses études de médecine, pourtant chèrement acquises. Le coup de foudre a définitivement scellé le destin de Charlotte Rittenmeyer et Harry Wilbourne, deux êtres en rupture dont la passion forcément exclusive prend la forme d’un road movie brûlant, avant de virer peu à peu à la descente aux enfers.

« Est-ce qu’une passion vécue comme une œuvre d’art n’est pas une entreprise solitaire, vouée à l’échec ? » C’est à cette question que tente de répondre Séverine Chavrier en choisissant d’adapter le texte de William Faulkner. En quelques tableaux d’un corps à corps sensuel et dévorant, elle s’attache à raconter l’errance, les différentes stations dans lesquelles s’arrêtent Charlotte et Harry. Que ce soit à Chicago, dans un chalet de l’Utah ou enfin dans un bungalow au bord de la mer, Deborah Rouach et Laurent Papot, incarnent une profonde et dérisoire quête sans retour. Prisonniers de leur amour, ils n’ont d’autre choix que de se livrer corps et âmes à cette insondable fuite en avant.

A l'affiche du 31 mars au 7 avril 2019.