évènement: Shoah et BD - exposition temporaire à la Kazerne Dossin


Réalité et fiction semblent être à l’opposé. Mais en est-il toujours ainsi? L’histoire devient de plus en plus souvent sujet de fiction et la Shoah n’y échappe pas. Depuis les années 70, la bande dessinée s’est emparée de la Shoah, non sans prudence, erreurs et tâtonnements, parfois avec génie. “Maus” de Art Spiegelman est un chef-d’œuvre, mais de nombreux autres auteurs de bande dessinée ont également réussi à traduire la Shoah en images.

L’exposition présente plus de 200 bandes dessinées, romans graphiques et manuscrits sur le thème de la Shoah. Mais comment illustrer la Shoah? Quel est le rôle et la place des témoins et de la mémoire dans la bande dessinée? Les oeuvres sont-elles fictives ou plutôt documentaires? A quels motifs, métaphores et techniques artistiques les auteurs font-ils appel? Mais surtout, quel est le rôle éducatif et sociétal joué par la bande dessinée pour les jeunes et les futures générations?