évènement: Femme non récupérable (à propos d’Anna Politkovskaïa) (au Poème2)


Les ennemis de l’Etat se divisent en deux catégories : ceux qu’on peut ramener à la raison et les incorrigibles. Avec ces derniers, il n’est pas possible de dialoguer, ce qui les rend non-rééducable - Vladislav Sourkov, circulaire interne, bureau de la Présidence Russe, 2005

Cette circulaire ne faisait que confirmer une situation inquiétante qui se passait en Russie : l’assassinat de journalistes qui couvraient des sujets que le gouvernement n’approuvait pas, comme par exemple la situation en Tchétchénie, la corruption en Russie. Le 7 octobre 2006 – jour d’anniversaire de Poutine, Anna Politkovskaïa, journaliste et militante des droits de l’homme, est assassinée dans l’ascenseur de son immeuble à Moscou. Quatre balles l’ont forcée au silence. Méthode utilisée pour éradiquer les sujets non-rééducables !

Anna Politkovskaïa compose une radiographie de l’être humain, une radiographie de la Russie poutinienne, ivre d’elle-même, malade de ses démons, de son autoritarisme à tout va, de son nationalisme sans borne.

Elle en a payé le prix fort : la mort

Mise en scène Michel Bernard

D’après le texte de Stefano Massini

Jeudi 6 décembre 2018 à 20h

Vendredi 7 décembre 2018 à 20h

Samedi 8 décembre 2018 à 20h

Dimanche 9 décembre 2018 à 16h

Jeudi 13 décembre 2018 à 20h

Vendredi 14 décembre 2018 à 20h

Samedi 15 décembre 2018 à 20h

Dimanche 16 décembre 2018 à 16h