évènement: CINE-LIBERTE


> ET MAINTENANT ON VA OU?

Sur le chemin qui mène au cimetière du village, une procession de femmes en noir affronte la chaleur du soleil, serrant contre elles les photos de leurs époux, leurs pères ou leurs fils. Certaines portent le voile, d’autres une croix, mais toutes partagent le même deuil, conséquence d’une guerre funeste et inutile. Arrivé à l’entrée du cimetière, le cortège se sépare en deux : l’un musulman, l’autre chrétien.

Avec pour toile de fond un pays déchiré par la guerre, Et maintenant on va où ? raconte la détermination sans faille d’un groupe de femmes de toutes religions, à protéger leur famille et leur village des menaces extérieures. Faisant preuve d’une grande ingéniosité, inventant de drôles de stratagèmes, unies par une amitié indéfectible, les femmes n’auront qu’un objectif : distraire l’attention des hommes et leur faire oublier leur colère et leur différence. Mais quand les événements prendront un tour tragique, jusqu’où seront-elles prêtes à aller pour éviter de perdre ceux qui restent ?

PROJECTION A 10h00.

> AU TEMPS OU LES ARABES DANSAIENT

En présence du réalisateur Jawad Rhalib.

L’intégriste n’aime pas la vie. Pour lui, il s’agit d’un éloignement de Dieu et du paradis céleste, avec ses fleuves de lait au goût inaltérable, ses rivières de vin, ses délices et ses vierges. La vie est le produit d’une anarchie et cette anarchie est l’œuvre de l’ARTISTE. L’islamiste en veut à l’artiste qui donne vie à la matière et éloigne les bonnes âmes du paradis par des idées malsaines, un dessin diabolique, un chant envoûtant, une danse maléfique… L’artiste est donc le diable et pour pouvoir le tuer, l’intégriste le déclare ennemi d’Allah. En mêlant archives rares, témoignages d’artistes et mise en lumière de la haine intégriste envers les artistes, Au temps où les Arabes dansaient retrace le parcours épineux des artistes arabo-musulmans.

Au temps où les Arabes dansaient de Jawad Rhalib sera présenté en première nord-américaine dans la section TIFF DOCS.

Le Festival international du Film de Toronto a annoncé la sélection du documentaire de Jawad Rhalib Au temps où les Arabes dansaient pour sa 43e édition qui se tiendra du 6 au 16 septembre prochains.

Le film sera en compétition pour deux prix : « the Grolsch People’s Choice Award et the Grolsch People’s Choice Documentary »

Déjà récompensé au prestigieux festival de documentaire Visions du Réel de Nyon du prix du public, le film traite des relations difficiles entre art et intégrisme.

Au temps où les Arabes dansaient est une production R&R Productions en coproduction avec Zonderling, RTBF Télévision belge, CANVAS, Wallonie Image production, Free Son Production.

Avec l’aide du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles, du Vlaams Audiovisueel Fonds (VAF). Avec le soutien de La Coopération belge au développement – DGD, OIF – de l’Organisation Internationale de la Francophonie, du Cirtef, de la Fondation Hassan II, de l’AJP, du Fonds pour le journalisme, du Tax Shelter du Gouvernement fédéral belge. Avec la collaboration de La RTS Radio Télévision Suisse, TV5 Monde et GAD Distribution.

PROJECTION A 19H00.