évènement: Un fils de notre temps


Un personnage anonyme, un jeune chômeur, s’oppose à son père devenu pacifiste comme toute sa génération après la dernière guerre. Lui, vient de s’engager dans l’armée pour changer le monde, et l’armée lui donnera ce que la société lui a refusé : une appartenance dans l’uniforme ; une sécurité matérielle dans la caserne ; une classe sociale avec le grade de caporal ; une cause dans la défense de sa patrie ; et le père qu’il n’a pas eu dans la figure de son capitaine.

Mais le capitaine mourra sous les tirs ennemis et lui, sera irréversiblement atteint au bras. Privé du cadre rassurant de l’armée, l’angoisse de l’avenir ressurgira. Il cherchera alors la jeune fille qui l’avait tant troublé en le regardant au fond des yeux, juste avant qu’il parte au front. Mais elle sera introuvable dans cette société en ruines où l’obligation d’être rentable et le règne de l’argent comptent plus que l’individu. Il n’était qu’un fils de notre temps.

Une histoire entre réalité historique et fantasmagorie qui fait écho au désarroi d’une certaine jeunesse perdue et sans repère dans un monde qui ne tourne plus rond, et dont la résonance avec l’époque actuelle est particulièrement troublante.

AVEC Cédric Cerbara, Laurie Degand, Gilles Masson, Benoît Verhaert

LUMIÈRE Patrick Pagnoulle

SON Matthieu Kaempfer, Gilles Masson

COSTUME Claudine Perron

MISE EN SCÈNE, SCÉNOGRAPHIE Benoît Verhaert