Partenaire: Théâtre Varia

Informations générales

 


  

Le Théâtre Varia constitue un des endroits phare de la vie culturelle bruxelloise.

Situé dans le quartier européen, le Théâtre Varia est un centre scénique, un lieu de création et de découverte où se mêlent théâtre contemporain, spectacles de danse et de musique.
La programmation du Théâtre Varia est une chambre d'échos au monde actuel.
Les deux salles dont le théâtre Varia est par ailleurs doté (l'une de capacité de 120 places dite le "Petit Varia", l'autre de 300 places dite le "Grand Varia") favorisent les relations entre les spectateurs et la scène.
L'esthétique du théâtre est aussi à découvrir.
Le bâtiment répond à la modernité tout en ayant préservé des éléments architecturaux du début du XXe siècle.


Rubriques de la Carte PROF:
Salles de spectacles, cinémas, théâtres, centres culturels,...


Informations pédagogiques

Notre service Pédagogique propose des animations et rencontres avec les classes en amont ou en aval des spectacles.
Le tarif préférentiel pour les groupe scolaires est de 8€ pour un spectacle et de 6€ à partir de deux spectacles sur la saison.


Avantages

Billets à prix réduit
La places est de 14€ au lieu de 21 € pour les bénéficiaires de la Carte PROF.


Evènements

"Ce qui arrive"
1050 - Bruxelles - Ixelles

du 15-02-2019 au 02-03-2019
Ce qui arrive est un spectacle très librement inspiré d’Ici, roman graphique de Richard Mc Guire (Fauve d’Or 2016 du Festival de la bande dessinée d’Angoulême, prix du meilleur album). L’auteur – artiste américain inclassable et touche à tout – enchâsse des images les unes dans les autres et attribue à chacune une datation dans un désordre chronologique allant des temps les plus anciens à un futur inexistant encore. Le lien entre les images n’est pas une histoire mais un lieu, un seul et unique lieu : le salon d’une maison. C’est à travers lui que l’histoire se raconte, non sous une forme linéaire, mais sous la forme de strates qui se superposent, se chevauchent, se croisent, se répondent.

De ce puzzle temporel, progressivement, avec des allers-retours entre périodes, apparaissent et disparaissent des scènes, des fragments d’une chronique familiale, des instants de vie qui se sont déroulés dans ce salon et s’y dérouleront encore. Un vertige naît du rapprochement temporel de ces scènes qui se déploient comme une fresque éblouissante de la mémoire et de la vie. Moments de retrouvailles familiales, de conflits, de maladie, de mort, de vieillissement, de bonheur, de rires, de rencontres amoureuses, de jeux d’enfants… Nouvelle décoration de la pièce, nouveaux meubles, apparition de la modernité, changements de coiffures, de vêtements… : le temps sans cesse dépose ses signes multiples. Jusque dans le langage et dans les gestes.

C’est dans cette combinaison d’éléments où le temps est à la fois présent, palpable et dérouté que Coline Struyf trouve le terreau de sa transposition du roman graphique à la scène. Dans une chorégraphie précise et sensitive où les corps des deux femmes et trois hommes de la distribution se transforment au gré des époques, elle saisit les passages du temps et de la vie quotidienne pour produire un effet sensible, donner une valeur émotive à la vie, rappeler le temps physique des choses, la trace avant l’oubli. Avec beaucoup de tendresse pour les êtres humains, elle nous invite ainsi à voir, percevoir et sentir le bonheur dans sa dimension à la fois extraordinaire et fugitive.

Avantages Carte PROF:

Billets à prix réduit (valide du 15-02-2018 au 02-03-2018)
La places est de 14€ au lieu de 21 € pour les bénéficiaires de la Carte PROF.

"Dom Juan - L'étranger - On ne badine pas avec l'amour"
1050 - Bruxelles - Ixelles

du 12-03-2019 au 30-03-2019
Dans la pièce de Molière, Dom Juan aime trop. Dans L’Étranger d’Albert Camus, Meursault n’aime pas assez. Ou est-ce l’inverse!?
Dans On ne badine pas avec l’amour de Musset, Camille et Perdican ont 18 ans et ils ne croient déjà plus à l’amour. Quand lâchent leurs orgueils et leurs peurs, quand ils sont prêts à céder et à s’ouvrir l’un à l’autre, la tragédie arrive. Rosette, qu’ils avaient mise au milieu de leur jeu amoureux, meurt.
Les histoires d’amour finissent mal en général… Pour aimer il faut être deux, mais on n’est jamais deux.

Dans ces trois spectacles qui se focalisent sur les personnages principaux, Benoît Verhaert met en avant un autre personnage plus essentiel encore et qui n’est autre que le dialogue : dialogue entre Dom Juan et Sganarelle, entre Camille et Perdican, entre Meursault et lui-même… Les autres personnages sont là, gravitent autour, tantôt joués par un seul et même acteur ou par un chœur, tantôt sous la forme de marionnettes.

Entre ces effets de loupe sur les personnages et le dialogue, il y a toujours une troisième donnée qui agit, qui interfère, qui ouvre la porte aux interprétations. Qu’elle soit Dieu, la société, la famille, l’autorité, qu’importe. Le dialogue est toujours finalement triangulaire et l’amour ressemble souvent, qu’on le veuille ou non, à un couple à trois.

Avantages Carte PROF:

Billets à prix réduit (valide du 12-03-2018 au 30-03-2018)
La places est de 14€ au lieu de 21 € pour les bénéficiaires de la Carte PROF.