logo du site | logo du site
 

Festival Mouvements d'altérité


Théâtre Océan Nord
Rue Vandeweyer, 63-65 , 1030 - Bruxelles - Schaerbeek
Planifiez votre voyage
https://www.oceannord.org

le Festival Mouvements d’altérité 

Le théâtre est un lieu magique où apparaît, sous nos yeux, l’Autre.

Se rendre au théâtre, faire du théâtre, regarder, lire ou encore simplement parler de théâtre, c’est déjà faire un mouvement vers l’Autre, vers l’altérité. Pour fêter le retour à la culture, le Théâtre Océan Nord a le plaisir de vous convier à la deuxième édition d’un festival qui fait la part belle à l’Autre.

Forts du très vif succès rencontré en décembre 2018 par le festival Mouvements d’identité, auprès du public et de la presse, le  Théâtre Océan Nord s’aventure donc à en proposer une deuxième édition lors de la saison 2021-2022 ! Élargissant le spectre thématique de la première édition, le festival englobera la notion d’altérité dans plusieurs de ses composantes – altérité du genre, de l’âge, de la couleur de peau, des origines culturelles – tout en ciblant les endroits spécifiques où le théâtre peut en rendre compte de manière singulière et originale. Les spectacles programmés n’aborderont pas simplement l’une ou l’autre de ces altérités, mais interrogeront parallèlement la coïncidence ou l’écart entre l’acteur et ses personnages, que ceux-ci soient issus de la réalité ou de la fiction. « Faire du plateau le lieu par excellence de l’apparition de l’autre », c’est là en somme l’objectif premier de la programmation du festival Mouvements d’altérité.

Pour plus d'informations vous pouvez cliquer ici.

Plusieurs spectacle seront à l’affiche durant ce mois d’octobre, parmi eux se retrouvent:

Le spectacle «  Éloge de l’altérité » - création d’Isabelle Pousseur

La problématique de l'altérité au théâtre occupe Isabelle Pousseur depuis plusieurs années. Éloge de l’altérité évoque l’importance de l’altérité dans le travail théâtral et, par rebonds et association, dans la vie en général.

Seule sur le plateau, Isabelle invitera progressivement d’autres à la rejoindre… une conférence-spectacle comme une ouverture au festival lui-même. 

Pour plus d'informations vous pouvez cliquer ici.


Le spectacle « Et je voulais ramper hors de ma peau » - création de Francine Landrain et Valentine Gérard

Deux femmes de générations différentes, Valentine Gérard et Francine Landrain, entrent le temps d’un rituel, dans la peau de deux sorcières modernes.

Avec pour seul mot d’ordre de ré-enchanter le monde et de lui redonner sa part de sensible qu’il tend à négliger, ces prêtresses du XXIe siècle nous emmèneront avec leurs chants et leurs danses dans une transe joyeuse qui sonne comme un appel à la vie.

« Passer de la chasse au sorcières à la revendication d’en être une, c’est transformer une agression en révolution! » Valentine

Pour plus d'informations vous pouvez cliquer ici.


Le spectacle « Jaz » - de Koffi Kwahulé, un projet de Djo Ngeleka mis en scène par Laetitia Ajanohun

Dans une ville délabrée, dans un immeuble délabré, un drame se joue et se rejoue quotidiennement.

Une femme, Jaz, se fait violer dans une sordide pièce qui sert de toilette aux habitants de l’immeuble.

Le comédien congolais Djo Ngeleka avec la metteuse en scène belge-béninoise Laetitia Ajanohun montent cette pièce pour parler, avec urgence, du viol, de son utilisation comme arme de guerre à l’est du pays et de la souffrance imposée aux victimes.

« plus on travaille avec ce texte, plus on découvre à quel points il va loin dans la compréhension d’un trauma lié au viol. » Laetitia.

Pour plus d'informations vous pouvez cliquer ici.


Le spectacle «  Home » - de Magrit Coulon

Trois personnes âgées sont dans une maison de retraite et tous les aides-soignants ont disparu. 

L’espace est fermé et les vieux ne peuvent pas partir. Iels continuent à vivre avec leurs vieilles carcasses et leurs solitudes. 

Le spectacle « Home » de Magrit Culon, interprété par trois jeunes comédiens, est l’évocation de la vie sensible des personnes âgées, de leur rapport au temps, à l’espace, au corps, à la mémoire et à l’effacement que provoque la vieillesse. 

Prendre soin des autres c’est prendre soin de soi, car nous serons tous vieux un jour où l’autre!

Pour plus d'informations vous pouvez cliquer ici.

Plusieurs invités ont été sollicités pour intervenir en tant que spectateurs, en après-spectacle, avec le regard plus singulier que leur donne leur domaine de savoir ou de recherche. Ils sont ici présentés brièvement, en rapportant leurs ouvrages les plus pertinents à la thématique du festival ou à celle de certains spectacles en particulier.

Michel Dupuis - 02/10 après Éloge de l'altérité - 17/10 Rencontre «Âges» après Home

Michel Dupuis, philosophe, est professeur ordinaire à l’Université catholique de Louvain (UCL), Bruxelles et président du Comité consultatif de bioéthique de Belgique. 

Corine Sombrun - 07/10 après Et je voulais Ramper hors de ma peau

Corine Sombrun est une écrivaine française, ethnomusicienne et spécialiste du chamanisme mongol formée à la transe par des chamanes de Mongolie. Elle s'inscrit parmi les écrivains voyageurs. 

Isabelle Stengers - 10/10 après Et je voulais Ramper hors de ma peau

Isabelle Stengers est une philosophe et scientifique belge, spécialiste de la philosophie des sciences et enseignante à l’ULB.

Sophie Richelle  - 17/10 Rencontre «Âges» - après Home

Sophie Richelle est docteure en histoire de l’Université du Luxembourg et chercheuse à l'ULB.

François Galichet - 17/10 Rencontre «Âges» - après Home

Après des études de philosophie (Normale Sup Ulm, agrégation puis doctorat d’Etat de philosophie) François Gallichet a longtemps exercé en coopération (Algérie, Sénégal) avant de prendre un poste de professeur des Universités à l’Université de Strasbourg jusqu’à sa retraite, en 2004. Il n’en demeure pas moins extrêmement actif, en particulier sur les questions du vieillissement et de la fin de vie.

Frédéric Worms - 17/10 Rencontre «Âges» après Home

Frédéric Worms, né en 1964, est un philosophe, professeur de philosophie contemporaine à l'École normale supérieure, établissement dont il est devenu directeur-adjoint en septembre 2015. Depuis 2013, il est membre du Comité consultatif national d’éthique. Depuis 2017 Fédéric Worms anime chaque lundi soir sur France-Culture Matières à penser une émission de discussion libre et philosophique avec un invité.

Ali Aouattah – 19/10 - après Et je voulais Ramper hors de ma peau

Ali Aouattah est Docteur en psychologie, clinicien au service desanté mentale D’ici et d’ailleurs.

En plus de quatre spectacles graviteront ateliers, concerts, expos et rencontres autour des altérités du genre, de l’âge, de la couleur de peau, des origines culturelles ou de la neuro-diversité. 

Vous seront également proposés des représentations en après-midi, des rencontres en bord de scène, des ateliers et animations en amont de la venue aux spectacles...

 

Avantages Carte PROF pour cet évènement

Retour